Une pelouse efficace

La tonte est une source importante de déchets verts.

Grâce à quelques astuces, vous pouvez réduire vos déchets mais aussi gagner du temps en évitant les allers-retours à la déchèterie.

La tonte mulching

Le principe est simple : lorsque vous tondez, l'herbe est coupée plusieurs fois (généralement 2) pour la rendre plus fine.

Ce couvert, appelé mulch, protège votre pelouse et la nourrit.

Bien que l'herbe soit laissée sur place, votre pelouse ne jaunit pas au contraire elle est plus belle car bien nourrie. Vous  en aurez donc fini avec les engrais.

Il n'est pas nécessaire de couper l'herbe trop courte : en laissant 5cm voire 6cm, vous limiterez l'apparition de mousse et de plantes indésirables 

Petit bémol : les tondeuses mulcheuse ne sont pas adaptées pour les herbes hautes (>15cm)

 

Les pelouses à croissance lente

Un gazon est un mélange d'espèces. 

Choisissez des mélanges d'espèces à croissance lente, votre volume de tonte peut être divisé par 2 voire 3. De fait, l'achat de ces espèces est très vite rentabilisé (moins de 2 ans).

Exemples d'espèces : Ray Grass anglais "Récital", "Concerto", "Greenway"

 

Les pelouses champêtres

De plus en plus utilisée dans les espaces verts, cette pelouse ne nécessite que très peu d'entretien. 

Le principe est de laisser pousser ou semer, des fleurs comme dans une prairie.

C'est excellent pour la biodiversité (abeilles, papillons..) et pour votre porte-feuille.

Evidemment, vous n'êtes pas obligé d'utiliser ce type de pelouse dans tout votre jardin mais, disposée par touche, cela peut-être très joli !

 

(source : Compost et paillis - Pour un jardin sain, facile et productif, Denis PEPIN, Terre Vivante, 2013)