Le paillage

Le paillage consiste à déposer sur le sol une couche de paillis constitué de végétaux.

Cette couche nourrit votre sol en se décomposant mais surtout elle le protège.

On peut assimiler le paillis au couvert végétal utilisé en agriculture pour protéger le sol en hiver.

Quels végétaux utiliser ?

Il est important de choisir un paillis qui permet une aération pour y abriter des auxiliaires.

Si vous achetez votre paillis, éviter donc les matières trop compactes.

Pour choisir votre paillis vous devez tenir compte de sa fonction principale, ainsi si vous souhaitez :

  • limiter les herbes indésirables et/ou faire des économies d'eau, choisissez les feuilles mortes, les branchages (jeunes et broyés), les écorces
  • protéger votre sol, choisissez les feuilles mortes
  • nourrir les micro-organismes et les plantes, choisissez les tontes de pelouse, les feuilles de légumes, l'herbe
  • Accueillir des auxiliaires de culture, choisissez les tontes de pelouse, les feuilles de légumes, l'herbe, les feuilles mortes

 Vous pouvez tout à fait broyé vos branchages (rosier, thuyas, lauriers...) avec une tondeuse - mulcheuse (en utilisant le kit mulching). Si les branches sont fraîches, la lame de votre tondeuse ne risque rien, par contre prenez toutes les sécurités nécessaires en terme de projection.  

Quels intérêts ?

Voici quelques arguments en faveur du paillage :

  1. il nourrit votre jardin en se décomposant et suffit amplement pour les plantes peu exigeantes ou les sols riches et stimule les êtres vivants du sol (bactéries, vers de terre...)
  2. il protège votre sol des températures extrêmes et des amplitudes thermiques brutales 
  3. il empêche la poussée des mauvaises herbes et autres indésirables, ce qui vous évite de passer du temps à les enlever
  4. il conserve l'humidité, essentielle pour vos plantes notamment en cas de fortes chaleurs, il y a donc besoin de moins d'arrosage (attention, cela ne veut pas non plus dire, qu'il ne faut plus arroser)
  5. il régule l'infiltration d'eau notamment lorsqu'il pleut beaucoup ou lorsque vous arrosez
  6. il est propice au développement d'auxiliaires de culture, tel que les carabes, les coccinelles, qui se nourrissent des animaux néfastes à votre plantation
  7. il limite les travaux du sol : bêchage, binage et sarclage restreint

 

A noter :

C'est aussi un habitacle pour les limaces, escargots, pucerons... Toutefois, la présence d’auxiliaires limite leur prolifération.

Attention, bien que les limaces vivent dans le paillis, elles ne sont pas attirées par ce dernier.

 

Entretien ?

Voici quelques conseils pour pailler lors de la plantation d'arbres et de plantes d'ornement :

  1. désherbez votre sol au préalable, en évitant les produits chimiques
  2. si besoin décompacter votre sol sur 20-30cm (notamment si le sol n'a jamais été recouvert de paillis)
  3. ajouter un peu de compost
  4. après la plantation, disposez un paillis d'au moins 2cm sur une large surface autour des plantations sur une terre humide de préférence
  5. ajouter régulièrement du paillis pour éviter que la couche devienne trop fine
  6. pour des semis et plantations précoces de légumes annuels, il est conseillé d'enlever le paillis en février-mars pour réchauffer la terre

 20

Pour pailler votre jardin : 

  1. à l'automne disposez un peu de compost (3kg / m²) et recouvrez de paillis (épaisseur à adapter selon le paillis : environ 2cm pour de la tonte, un peu plus pour des feuilles)
  2. au printemps, vous pouvez retirez les résidus de paillis restant pour réchauffer la terre
  3. lorsque vous souhaitez planter des légumes, écartez le paillis si ce n'est pas fait, mettez vos légumes en terre, et recouvrez le pieds de paillis
  4. si vous souhaitez semez, écartez le paillis sur une rangée, mélangez un peu de terreau avec les premiers centimètre de terre, faite une petite tranchée pour disposer vos graines puis refermez la, ajoutez un peu de paillis (une fine couche pour ne pas empêcher la plante de sortir de terre). 

Le paillis permet, parfois, de ne plus arroser la plante, c'est le cas des tomates qui, avec un paillis bien entretenu, n'ont besoin d'eau que lors de la plantation. 

Pour bénéficier de tous les bienfaits du paillis, vous pouvez mettre en place un rotation des paillis, par exemple en alternant paillis riche en nutriments/paillis structurant.

 

 

(source : Compost et paillis - Pour un jardin sain, facile et productif, Denis PEPIN, Terre Vivante, 2013)