La papier au travail...

ADEME PICTOS SUPP 72DPI 1

Il n'est pas évident de se rendre compte de la quantité de papier utilisé mais pour vous donner une idée, aujourd'hui, un employé consomme 80kg de papier tous les ans, soit 30 ramettes ! Ce chiffre est d'autant plus conséquent que seulement 35% du papier est recyclé.*

Cette consommation a un coût environnemental mais aussi économique non négligeable pour votre structure.

En faisant attention, on estime que chaque employé pourrait éviter de consommer 30% de sa consommation annuelle.

Faisons le calcul :

Dans une structure, 4 employés réduisent leur consommation de 30%.

Chacun évite ainsi de consommer 10 ramettes par an. Pour l'ensemble de la structure, c'est 40 ramettes de non consommées.

A environ 24€ TTC le carton de 4 ramettes, la structure économise 240€ TTC en une année.

De plus, les employés réduisent la production de déchets de 96kg par an.

Voici donc quelques pistes d'actions pour y parvenir.

Impressions

Par souci d'économies et de respect de l'environnement, il est fortement conseillé d'imprimer au maximum en recto-verso et en noir et blanc.

Les impressions recto-verso sont de plus en plus acceptées, même dans les documents officiels.

Pour les documents de travail personnel, choisissez d'imprimer sur des feuilles déjà utilisées au recto (entreposées prêts de l'imprimante). En les disposant dans un tiroir spécifique, vous n'aurez plus qu'à modifier le choix du tiroir avant l'impression.
Attention, tout de même, il se peut que votre imprimante n'apprécie pas les papiers imprimés avec d'autres imprimantes, portant du surligneur, du stylo ou du crayon de papier.

Réutilisation

Une autre solution pour utiliser les feuilles déjà imprimées est d'en faire des brouillons. 

Vous pouvez aussi réutiliser les enveloppes usagées pour les courriers en interne.

 

Dématérialisation

Le mail est évidemment devenu incontournable, n'hésitez pas à le privilégier à l'envoi papier. A sa réception, n'imprimez le mail que si l'information vous semble importante.

Il est aussi possible de dématérialiser les rapports et comptes-rendus, les convocations, la comptabilité, les contrôles de légalité, les appels d'offres,  les documents d'informations, la signature électronique, les prélèvements automatiques et TIPI.

Vous pouvez vous renseigner auprès de la trésorerie et de la DGFIP pour en savoir plus et voir avec eux les modalités pour dématérialiser.

 

Tri

Pour les papiers en fin de vie, pensez au recyclage. Pour faciliter le tri, disposez une poubelle supplémentaire pour chaque bureau et à côte de l'imprimante (un carton suffit)

Vous pouvez effectuer un roulement pour aller les déposer en point tri.

Pour aller plus loin, le lieu de repas peut aussi être un endroit lié au tri en y mettant des bacs pour collecter l'aluminium, l'acier, le plastique...

 

*Estimation réalisée par l'ADEME